أهـم الأنبــاء

كوكاكولا لنبني غذا أفضل

Adil Taarabt ou le narcissisme personnifié

بتاريخ : السبت، 4 يونيو، 2011 | الأعمدة :



C’est souvent dos au mur et dans la difficulté que les grandes équipes apparaissent. C’est souvent lorsque des tas de problèmes extra sportifs viennent polluer l’ambiance qu’un groupe se découvre des vertus morales, qu’il se soude autour d’un seul et même objectif.

Dans quelques heures le onze national devra suivre le même cheminement après avoir vécu un soubresaut et quel soubresaut : la défection d’un élément qui aurait pu apporter en cours de partie devant l’Algérie sa capacité à prendre les espaces, à dribbler et à surprendre. Mais Adil Taarabt n’a pas voulu jouer ce rôle, car il s’était vu en haut de l’affiche.

Aujourd’hui le joueur des Queen’s Park Rangers n’est plus cette idole qui fait vibrer les foules, mais une sorte de paria qui n’a rien appris, rien compris. Il croyait qu’il avait une place de titulaire ad vitam eternam sans que personne ne lui ai garantit pareil privilège.

La réaction des sages qui ont fait l’histoire du football marocain est unanime. Walid Regragui qui a été le grand frère des héros de la CAN 2004 réclame que « Taarabt ne porte plus jamais le maillot de l’équipe nationale. Ce joueur n’en est pas à une défection près, les lions de l’Atlas ne peuvent l’otage des caprices d’un joueur quel qu’il soit. Gerets comme tout entraineur ne pourra jamais dire à tel ou tel joueur tu seras titulaire avant de voir son implication lors des entrainements ».

Mhamed Fakhir lui veut aller plus loin. Selon l’ex sélectioneur national et actuel coach du raja « la FRMF doit prendre des sanctions exemplaires. Elle doit suspendre le joueur via la FIFA, et lui faire comprendre qu’il ne mettra plus les pieds en équipe nationale. Cela servira d’exemple et dissuadera tous ceux qui se prennent pour des divas ».

Enfin Abdelmajid Shaita ne comprend pas pourquoi « la fédé passe son temps à supplier des joueurs pour venir porter le maillot du Maroc. C’est cette attitude qui fait prendre à ces gamins la grosse tête ».

Voilà trois exemples de réactions à chaud indignées après ce qui s’est passé. Narcisse est passé par là, et Taarabt qui n’aurait pas moufté en club s’est cru plus fort qu’il ne l’est réellement. S’il avait eu une once de sagesse, il aurait pu jouer la carte de la solidarité avec le groupe au moins jusqu’au coup de sifflet final, et après voir Gerets entre 4 yeux pour lui mister ne comptez plus sur moi, de grâce ne m’appelez plus. Cela nous aurait épargné tous ces maux de tête.

Aujourd’hui le onze national voguera vers son destin à partir de 21H. Le groupe devra se souder autour de ce soubresaut. Les joueurs devront faire bloc, et jouer pour leur pays, leurs fans et leur famille. Ce soir il sera question d’honneur, de fierté et d’amour propre. Quant au cas personnel du dénommé Taarabt, il devra vite archivé et jeté dans las case oubliettes de l’histoire, car l’intérêt de l’équipe nationale passe avant celui du citoyen Taarabt.

Quant à la fédération, sa politique de l’autruche ne lui aura rien rapporté, en s’obstinant à jouer à huis clos au lieu d’avoir une communication intelligente, elle aura apporté de l’eau au moulin de ceux qui la critiquent.

Messieurs, l’équipe nationale est l’équipe de tous les marocains, elle n’appartient ni à monsieur Taarabt, ni aux fumeurs ce cigares qui se prennent pour le nombril du monde, pourvu que pour cette fois ces gens là comme disait un certain Brel assimilent cette idée une fois pour toute.

Par : Amine Birouk.
Source : Radiomars.ma






0 جواب لـ ” Adil Taarabt ou le narcissisme personnifié“

شاركنا بتعليقك

آخر المقالات

مرئيـات

Minkome.com | منكم.كوم | Conception et développement : SAM CORP تنويه :جميع التعليقات هي مسؤولية مؤلفيها ولا تعكس بالضرورة وجهات نظر هذا الموقع.